Paille

Photo paille 1Historique :

Depuis des milliers d’années, l’être humain utilise la paille pour construire des murs. (Torchis, chaume…) Le changement majeur est l’invention des bottes de paille.

Aux Etats unis : L’origine de la construction en bottes de paille provient du Nebraska, elle fait suite à l’invention et à la commercialisation des premières botteleuses vers 1870. Ces « briques de paille » sont alors l’alternative au manque de bois et d’argile pour construire.

En 1886, le premier bâtiment recensé est une école dans le Nebraska.

La construction en paille se développe jusqu’en 1940, où l’on va mettre en avant de nouveaux matériaux considérés comme « modernes », offrant pourtant des maisons bien moins isolées, essentiellement par souci de reconnaissance et de prestige social. (Paille = rusticité).

C’est en 1973 que la renaissance de la paille et onrecense aujourd’hui plus de 2000 bâtiments en paille aux Etats-Unis.

En France, c’est l’Ingénieur Feuillette qui propose la paille comme matériaux de reconstruction de l’après guerre et construit en 1920 une maison en paille à étage à Montargis. Cela oriente la construction vers différents styles d’ossatures bois remplies de bottes de paille.

La  maison appartient aujourd’hui au Réseau Français de construction paille.

Aujourd’hui, en France, environ 700 bâtiments en paille se sont fait connaître et 90% sont des habitations. Leur nombre réel est estimé à près de 3000.

Une majorité de ces habitats sont auto construits en partie, ce qui permet de diminuer les coûts de construction. (800/850 €/M² prix moyen avec 50% d’auto construction).

Un cadre règlementaire a été mis en place dans différents pays pour permettre ces constructions.

Au Royaume Uni, les autorités ont validé des bâtiments à structure porteuse.

En France, par le réseau CFCP, des règles professionnelles de construction paille ont été éditées et concerne la botte de paille en tant que remplissage isolant et support d’enduit.

Leur utilisation est valable pour des bâtiments de toutes tailles et aussi bien en logements individuels que collectifs, ou industriel, ou agricoles.

Elle est aussi utilisée en isolation thermique pour la rénovation de bâtiments.

Les commentaires sont clos.