Paille

Photo Paille 2Pourquoi la paille ?

– La paille est une ressource renouvelable très rapidement et possède de loin l’énergie grise la plus faible de tous les matériaux de construction. Elle est disponible un peu partout en France, ce qui limite le transport.

La paille est un coproduit de céréales dont la France est un producteur extrêmement important. En 2010, 50 millions de tonnes de paille ont été produites en France. Avec 5% de cette production, on peut isoler plus que la quantité totale de logements individuels et collectifs construits par an en France. Correctement mise en œuvre, la paille est durable. (Recul d’un siècle).

 

– C’est un matériau sain, qui laisse perspirer efficacement le mur. Sa diffusion à la vapeur d’eau est de bonne qualité : μ = 2;

– C’est le seul matériau de construction capable de porter et d’isoler en même temps (Nebraska);

– C’est un matériau léger et malléable, qui permet des rondeurs et des aménagements dans l’épaisseur des niches;

– Il possède une grande qualité d’isolation thermique:  R ≈ 6,5o m² ° C/W. C’est donc un excellent isolant thermique, mais il n’a que peu d’inertie thermique. Associé avec des enduits en terre, on optimise le coefficient thermique du mur. La terre apporte l’inertie nécessaire au confort thermique de l’habitat;

– La paille a également une grande qualité élastique et représente un matériau qui convient donc aux régions à influence sismique;

– Son affaiblissement acoustique est de l’ordre de 45 Db et peut aller jusqu’à 53Db avec un enduit terre. A partir de 50Db on n’entend plus parler ! Elle est donc d’une bonne qualité phonique;

– Son excellente résistance au feu :

90 minutes à 800°C

Ce test a été réalisé en, Allemagne, sur des bottes de paille enduites en terre. En France, d’autres tests ont été réalisés avec des bottes de paille. ( avis d’un laboratoire français agréé, CSTB )

Le degré coupe-feu à atteindre est de 30 minutes. Il est atteint si la température au niveau supérieur n’excède pas 180° et si les gaz de combustion ne se propagent pas à l’étage.

Ballot de paille non enduit :

30mns à 920° : la face extérieure est à 12°;

35mns : les flammes passent par les interstices;

Faible production de fumées. Absence de gouttelettes et de débris enflammés;

Stabilité au feu supérieure à ¼ d’heure.

Ballot de paille enduit terre : résistance de 90mns à 800°

La paille est un produit combustible avec une progression faible au feu. Un mur en paille ne brûle pas véritablement, il se consume par manque d’air.  Par contre la paille vrac s’enflamme très bien, attention pendant le chantier !

– Paille et insectes : Comme elle est essentiellement composée de silice, la paille est trop dure pour les espèces de termites Européennes (une espèce Africaine semble pouvoir consommer la paille de céréales). Comme dans toutes les régions ou la termite est présente il faut se prémunir d’accès à la structure bois, mais cela ne représente pas plus de difficultés que pour une structure bois classique;

– Paille et rongeurs : si la paille est bien protégée par des enduits  ou d’autres systèmes (fermacell, panneaux de bois,…) aucune intrusion n’est possible. De plus la densité de celle-ci rend beaucoup plus difficile la construction de galeries dans un tel matériau que dans un isolant classique, et le fait qu’elle soit dépourvu de graines est un facteur supplémentaire pour diminuer son intérêt aux yeux des rongeurs;

– C’est un matériau économique qui permet aux auto-constructeurs d’obtenir une maison performante à coûts réduits. (800€/m² auto construit contre 1200 à 1500€/m² par un artisan).

Les commentaires sont clos.